Charlotte Londiche

Artiste – Peintre

Au théâtre - Londiche, toile de 2023 de 30 x 30 cm

Londiche – Au théâtre ( 2023 )

Présentation

Introduction

Londiche - Esquisse N°11 de l'itinéraire d'une langue de chat 2020 sur papier 20x20

Née en 1963 à Paris de parents comédiens, fille unique j’ai eu une enfance plutôt solitaire. Dans cet isolement, j’ai trouvé la ressource artistique. Vers l’âge de 5 ou 6 ans, j’allais déjà chercher sous l’évier des chiffons, avec mes gouaches et feutres d’enfant, je les peignais, les découpais, les cousais et en faisais de magnifiques vêtements pour mes poupées.

Ce sont là mes véritables premières œuvres !

I was born in Paris in 1963. The only child of actor parents, I had a rather solitary childhood. In my isolation, I discovered what was to become the resource for my art. Around the age of 5 or 6, I was already fetching rags from under the sink. I would paint them with my poster paint and felt-tip pens, cut them up, sew them and make magnificent clothes for my dolls.

These were truly my very first works of art!

Expositions à venir et projets

Future exhibitions and projects

sous toutes les coutures

Asymptote – Londiche, toile 2023 de 116x81cm

Asymptote à la Galerie ATS – Paris

du 7 octobre au 21 octobre 2023

DE 14H À 18H
GALERIE ATS – 19 RUE DU PARC ROYAL, 75003 PARIS

« Asymptote » la nouvelle exposition de Charlotte Londiche à la galerie ATS, évoque une courbe à accroissement tendant vers l’infinitésimal, ou plutôt, qui s’approche de l’infini sans jamais l’atteindre.
Ce travail, florilège de l’année 2023, exprime bien ce paradoxe des tensions et des contrastes ; des rêves et des réalités ; des limites et de l’infini où les couleurs se rapprochent mais ne se mélangent pas complètement.
La peinture de Charlotte Londiche parle d’écart, d’unité et d’opposition.
Le plein et le vide se côtoient, engageant le spectateur dans un interrogation incertaine et renouvelée.

OPENING – VERNISSAGE SAMEDI 07 OCTOBRE 2023 DE 18H À 21H
CLOSING – DÉCROCHAGE SAMEDI 21 OCTOBRE 2023 DE 18H À 20H

sous toutes les coutures

Entre nous N°8- Londiche 2023 toile 30x24cm

Asymptote at galerie ATS Paris

from October 7th to October  21st 2023

from 14H to 18H
GALERIE ATS – 19 RUE DU PARC ROYAL, 75003 PARIS

 

OPENING –  SATUARDAY 07 OCTOBRE 2023 DE 18H À 21H
CLOSING – SATURDAY 21 OCTOBRE 2023 DE 18H À 20H

“Asymptote”, Charlotte Londiche’s new exhibition at the galérie ATS, evokes a growth curve striving towards the infinitesimal, approaching infinity without ever reaching it.
This exhibition, a selection of her 2023 work, clearly articulates this paradox of tensions and contrasts; dreams and realities; limits and infinity, where colours get very close to each other without blending completely.
Charlotte Londiche’s paintings speak of distance, unity and opposition.
Fullness and emptiness coexist, rub shoulders, engaging the viewer in renewed and uncertain questioning. 

sous toutes les coutures

Nom du tableau – largeur X hauteur

Sous toutes les coutures

Pour ses 40 ans de carrière de peintre, Charlotte Londiche proposait des panneaux de tissu légers et aériens très hauts en couleur intitulés « Sous toutes les coutures ».

Bien avant de devenir peintre, elle dessinait sur des tissus pour en faire des habits, d’abord pour ses poupées, puis pour des costumes et des performances.

Le tissu, c’est aussi la toile à peindre qu’elle découvrira plus tardivement et qui restera son univers de prédilection. Ces dernières années, elle a abordé d’autres textures : le papier, les collages, la faïence puis la mosaïque.

Ce tour des matières l’amène naturellement à revenir au textile. Ce matériau simple permet des variations infinies abordant aussi le volume, la transparence, l’opacité, la fluidité, la raideur, qui sont ici déclinés racontant son regard sur notre monde.

La couture, le lien fait entre deux parties non jointives, le lien social ou la réparation. C’est aussi l’ajout qui rend solide.

sous toutes les coutures

Nom du tableau – largeur X hauteur

Sous toutes les coutures

To celebrate her 40-year career as a painter, Charlotte Londiche presented a series of light, airy and intensely colourful fabric panels entitled “Sous toutes les coutures” (From every angle, or, literally, seam).

Well before becoming a painter, she drew on fabric to make clothes, first for her dolls, then for costumes and performances.

Fabric is, of course, also the canvas that she would discover later, and which would remain her medium of choice. In recent years, she has experimented with other textures such as paper, collage, earthenware, and mosaics.

This tour of materials has naturally led her back to textiles. This simple material allows infinite variations in terms of volume, transparency, opacity, fluidity, and rigidity, all of which are inflected here to narrate Charlotte’s view of our world.

Sewing is the link made between two un-joined, separate pieces; a social bond or repair. It is also an addition that makes something solid.

Expositions passées

Previous exhibitions

à tout casser

Londiche  : Série Essence  – format 18 x 24 cm

La Baule : salon du petit format du 11 au 27 juillet 2023

Galerie du Club des Ateliers d’Artistes 140 avenue du Général de Gaulle 4500  LA BAULE

Série de 10 tableaux format 18×24 acrylique sur toile de coton châssis bois nommée Essence.  j’ai voulu parler de substance volatile et aromatique extraites de plantes, de la nature intime, du caractère premier fondamental.

À la recherche du sens profond de mon travail, creusant les forces qui me façonnent en tant qu’être humain, j’explore l’essence de la nature, par la captation de la beauté brute de notre monde naturel. Mais aussi l’essence spirituelle de l’humanité, auscultant les concepts de la vie, la mort, et l’âme humaine.

« La pensée poétique est l’ennemie de la patine et elle est perpétuellement en garde contre tout ce qui peut brûler de l’appréhender : c’est en cela qu’elle se distingue, par essence, de la pensée ordinaire. Pour rester ce qu’elle doit être, conductrice d’électricité mentale, il faut avant tout qu’elle se charge en milieu isolé. » Arcane 17, 1946 André Breton

à tout casser

Londiche : Essence N°6  – 18 x 24 cm

La Baule: small format exhibition from 11 to 27 July 2023

Galerie du Club des Ateliers d’Artistes 140 avenue du Général de Gaulle 4500 LA BAULE
Essence is a series of 10 18×24 paintings in acrylic on cotton canvas mounted on wooden frames. In this series, I wanted to speak about the volatile and aromatic substances extracted from plants, about innermost nature and fundamental, primal character.
In search of the deeper meaning of my work, delving into the forces that shape me as a human being, I explore the essence of nature, capturing not only the raw beauty of our natural world but also the spiritual essence of humanity as I examine concepts of life, death and the human soul.
“Poetic thought is the enemy of patina, and it is constantly on guard against anything that burns to understand it: this is what distinguishes it, in essence, from ordinary thought. To remain what it should be, a conductor of mental electricity, it must above all be charged in an isolated environment.” Arcane 17, 1946 André Breton

Mars 2020 à Juillet 2022

March 2020 to July 2022

Expo - Itinéraire d'une langue de chat

Nom du tableau – largeur X hauteur

Itinéraire d’une langue de chat (Itinerary of a spatula)

Galerie ATS presents a new exhibition by Charlotte Londiche entitled “Itinéraire d’une langue de chat” (Itineary of a spatula).
19 rue du Parc Royal, Paris – France

After a lengthy detour exploring other forms of visual art, in this new exhibition Charlotte Londiche returns to paint as her primary medium.

Each painting brings us a unique perspective in which past, present and future tell the story of life as it unfurls, at once obscure and luminous, deadly and structure-forming.

“Itinéraire d’une langue de chat” offers us variations in triptychs.
With her gestural technique imbued with orientalism, Charlotte’s painting displays her vision of the world, which is simultaneously incandescent, explosive, and inventive.

Hope rubs shoulders with violence, air defies gravity.

The “langue de chat” (spatula) is a type of painter’s knife, but it is also a kitchen utensil.
Are these paintings to be savoured?

Expo - Itinéraire d'une langue de chat

Nom du tableau – largeur X hauteur

Itinéraire d’une langue de chat (Itinerary of a spatula)

Galerie ATS presents a new exhibition by Charlotte Londiche entitled “Itinéraire d’une langue de chat” (Itineary of a spatula).
19 rue du Parc Royal, Paris – France

After a lengthy detour exploring other forms of visual art, in this new exhibition Charlotte Londiche returns to paint as her primary medium.

Each painting brings us a unique perspective in which past, present and future tell the story of life as it unfurls, at once obscure and luminous, deadly and structure-forming.

“Itinéraire d’une langue de chat” offers us variations in triptychs.
With her gestural technique imbued with orientalism, Charlotte’s painting displays her vision of the world, which is simultaneously incandescent, explosive, and inventive.

Hope rubs shoulders with violence, air defies gravity.

The “langue de chat” (spatula) is a type of painter’s knife, but it is also a kitchen utensil.
Are these paintings to be savoured?

Juin 2018

June 2018

à tout casser

Nom du tableau – largeur X hauteur

À tout casser

Elle nous parle d’un monde en pleine mutation, tourbillonnant, foisonnant.
Les idées, les concepts, les valeurs intangibles réinterprétées, sont transcrites avec des matières simples, du bois de caisses de vin, de la vaisselle de famille découpée, pour évoquer les archaïsmes familiaux, s’en détacher et faire avec.

Des assiettes de grand-mère ou de belle-mère, matières premières utilisées dans cette nouvelle série d‘œuvres de petits formats, permettent de dépasser le quotidien. D’une matière rigide, le graphisme se fait souple et lumineux. À partir d’un matériau solide, la légèreté apparaît. Le boire et le manger, base de notre quotidien, sont ici symbolisés par une envolée lyrique, et racontent aussi la dureté du monde.

Avec le titre de « À tout casser », on pourrait croire qu’il s’agit de destruction, mais c’est de recyclage qu’il est ici question, puisque nous sommes le produit/fruit des transformations qui jalonnent notre histoire.
La litote qui laisse entendre plus qu’on ne dit, et dit beaucoup en peu de mots, si caractéristique de l’œuvre de Charlotte Londiche, prend une nouvelle fois tout son sens.

à tout casser

Nom du tableau – largeur X hauteur

À tout casser

She speaks to us of a world in transition, an abundant, swirling world.

Reinterpreting ideas, concepts, and intangible values, she transcribes these using simple materials – wood from wine crates, pieces of family crockery – to evoke familial archaisms, detach herself from them and work with them.

Grandma’s plates, mother-in-law’s plates, these are the raw materials used in this new series of small-format works, that allow us to move beyond the everyday. From rigid matter, the artworks become supple and luminous. From a solid material, lightness emerges. Eating and drinking, the basis of daily life, are symbolised here by a lyrical flight of fancy. Yet they also tell of the harshness of the world.
The title “À tout casser”, literally “to break everything”, might make us think that the exhibition is about destruction but it’s actually about recycling, since we are the product/fruit of the transformations that punctuate our history.

The understatement which suggests more than is said, and says so much in few words, a motif so typical of Charlotte Londiche’s work, takes on its full meaning once again.

Peintures

Parcours

Formation :
Ateliers de Sèvres
Beaux-Arts de Paris

2023 :

Salon du Petit Format – La Baule -coll

Galerie ATS Paris du 8 au 21 octobre 2023 – ind

Paris Art Shoping du 20 au 22 octobre – Carrousel du Louvre – coll

2024 :

Salon d’automne du 18 au 21 janvier 2024 – coll

“ind” : exposition individuelle

“coll” : exposition collective

2007 – 2020

2020 Galerie ATS – Paris – ind

2019 Illustrations “Utopie du masque” editions Philibert

2018 Galerie ATS – Paris – ind

2017 Grain de beauté – Films Vaugirard – Décors Costumes Accessoires

2016 Galerie ATS – Paris – ind

2016 Illustrations “Vertiges” éditions Navarro

2015 Galerie ATS – Paris – coll

2015 Le Malentendu – Films de Vaugirard – costumes

2014 Galerie ATS – Paris – coll

2014 Galerie ATS – Paris – ind

2014 Garance – Films de Vaugirard – Decors et costumes

2013 Illustration « la fugue en émoi » éditions Navarro

2011 costumes et décors -Théâtre du Tambour Royal

2010 Portes ouvertes des Ateliers du 15ème Paris – coll

2009 Portes ouvertes des Ateliers du 15ème Paris – coll

2009 1er festival d’art contemporain Crissay / Mance (Touraine) – coll

2008 Portes ouvertes des Ateliers du 15ème Paris – coll

2007 Sélection des peintres Mairie du 6ème Paris – coll

2007 Portes ouvertes des Ateliers du 15ème Paris – coll

2001 – 2006

2006 Illustration « Eloge de la fugue » éditions France Univers

2006 Galerie Everarts (Paris 8ème) – coll

2006 Apparté d’art (Paris 13ème) – coll

2005 Grand Bazar à L’atelier (Paris) – coll

2004 L’art en Seine Aventis (Paris)  – ind

2004 Espace Cinko (Paris) – coll

2004 Marché de la création Richard Lenoir Paris – Coll

2003 Atelier du Verbe (Paris) – ind

2003 Golf (Crecy La Chapelle) – ind

2003 La Villa des Abbesses (Paris) – ind

2003 Le Rouge Gorge (Paris) – ind

2002 Le Rouge Gorge (Paris) – ind

2002 La Champmeslé (Paris) – ind

2002 La Roulotte (Paris) – ind

2002 La Pizzara (le tableau) Fondation DANAE à Oviedo (Asturies- Espagne)

2002 24ème Festival International du Film de Femmes de Créteil (94) – coll

2002 Performance à la Fondation DANAE à Oviedo (Asturies- Espagne)

2001 Café Barge (Paris)- ind

2001 23ème  Festival International du Film de Femmes de Créteil (94) – coll

2001-2005 Galerie Philippe Gelot (Paris) – coll

2001 Performance : 7 panneaux 380×280 cm : la mémoire, la transmission (Allier)

1994 – 2000

2000 Le Rouge Gorge (Paris) – ind

2000 Cockpit Multimédia (Paris) – ind

2000 Galerie L’atelier d’O à Bordeaux (Gironde) – ind

2000 Sole Piazza (Paris)- ind

2000 22ème Festival International du Film de Femmes de Créteil (94)- coll

1999 Café Barge (Paris) – ind

1998 Tour Hoechst Marion Roussel  (La Défense) – ind

1998 Costumes: “A la rencontre” Café de la Gare et Auditorium St Germain  Paris

1998 Le Paname (Paris) – ind

1998 Grand marché d’Art Contemporain (Paris) – coll

1997 Grand marché d’Art Contemporain (Paris) / coll

1997 Ansouis Lubéron IV art festival 1997 (Vaucluse) – coll

1997 Galerie Protis (Marseille) – ind

1996 Costumes: “A la rencontre” théâtre du Lucernaire et Point-Virgule,

1996 Galerie Ano Par (Paris)  – ind

1995 Institut Géographique National (Val-de-Marne) – ind

1994 Atelier Portes Ouvertes du 18ème arrondissement (Paris) – ind

 

1990 – 1993

1993 Galerie Participe Présent (Paris) – ind

1993 Galerie Au Futur Intérieur (Paris) – ind

1993 Bleecker Street à Lille (Nord) – coll

1992 Centre d’échographie Odéon (Paris) – ind

1992 Villa Médicis à Saint-Maur (Val-de-Marne) – coll

1992 Expo-festival “Cour Saint Pierre” (Paris) – coll

1992 Saint Germain des Beaux-Arts (Paris) – coll

1992 La Ville-du-Bois (Essonne) – coll

1992 L’art en appartement (Paris) – coll

1992 Banque Société Générale (Paris) – ind

1991 Revue Plage : numéro “Matières et couleurs” n° 53 – coll

1991 Centenaire du Salon National des Beaux Art (Paris) – coll

1991 Performance  : Fresque 8 m x 5 m sur la mémoire de l’eau (Allier)

1991 4ème Rencontre d’Art Contemporain de Montluçon (Allier) – coll

1990 Tour Hoechst Marion Roussel (La Défense) – ind

1990 Salon des artistes français (Paris) – coll

Collectionneurs

Collectors

EUROPE
Espagne : Oviedo
France : Avignon, Bordeaux, Bourges, Lyon, Marseille, Montluçon, Paris, Rouen…
Italie : Rome
Suisse : Bâle

OCEANIE
Nouvelle Zélande : Auckland

ASIE
Japon : Tokyo

AMERIQUE DU NORD
Etats Unis : New York
Canada : Montréal

AM - France

C’est avec surprise et admiration que j’ai découvert ton site et ainsi ton travail de toute une vie dans la pratique de l’art. Tu as tous les talents et dans tous les domaines artistiques .Rien n’est figé ,tout bouge ,varie ,transmute dans les couleurs, les matériaux, les formes : cela vit avec bonheur…Je trouve parfois dans ta peinture abstraite quelque chose de la calligraphie chinoise que j’apprécie beaucoup dans les peintures de Fabienne Verdier

AM - France

It was with both surprise and admiration that I discovered your website and thus your lifetime’s work in the making of art. You’ve got all the talent in every artistic field. Nothing is fixed, everything moves, varies, transmutes, whether in colours, materials, or shapes: it is alive with happiness… I sometimes see in your abstract paintings something of the Chinese calligraphy that I appreciate so much in the works of Fabienne Verdier.

N.S. Paris - France | Futilités (1996)
La lumière a d’abord été ramassée, avant tout concentrée sur la palette. On lui a je crois demandé de bien s’y tenir oui, sans doute lui a-t-on intimé l’ordre de n’en pas bouger. Il y a forcément eu ce passage par l’attente, par la retenue, la rétention, il y a un empêchement à l’origine de cette toile. Et puis débordant soudain d’impatience, l’élan vital a éclaboussé le plat tendu à l’intérieur du cadre nous laissant pantois, interdits, immobiles, éblouis par l’éclatement jaune-or-brun. Cette toile nous touche d’avoir pu nous saisir dans l’instant même de ce jaillissement. Au dos et comme dérisoires ce mot – Futilités – cette date – 1996, et mon drame intime inscrit cette même année prend soudain des allures de foudre partagée. Futilités. Lieu de mon éparpillement lumineusement sublimé.
N.S. Paris - France | Futilités (1996)
First, the light was collected and channelled on the palette. I think it was told to stay put. Yes, it was doubtlessly ordered not to move. There must certainly have been a period of waiting, of restraint, of holding back, there must have been an obstacle at the origin of this painting. Then, suddenly, bursting with impatience, the vital energy splattered with force onto the canvas stretched out inside the frame, leaving us stunned, dumbfounded, motionless, dazzled by the explosion of yellow-gold-brown. We are moved by how this painting has captured us at the very moment of this hurtling, outpouring of light. On the back, I read the word “Futilités” – the date – 1996 – and my personal drama of that same year suddenly seemed like a shared lightning bolt. Futilities or Trivialities. Place of my luminously sublimated fragmentation.
F.D. Les Lilas - France | Octobre dix (2005)
C’est un exercice souvent délicat et périlleux pour l’acquéreur d’une œuvre d’interpréter ce que l’artiste qu’il a voulu révéler “ou pas” par le biais d’un tableau. Le petit format “d’octobre dix” apparaît au premier regard comme restreint, alors que je le ressens comme une envolée calligraphique qui aurait pu supporter une autre dimension et d’autres contrastes (plus violents à mon avis). L’œuvre toute entière de charlotte tient en deux mots : libération et frustration, deux antagonismes qui ne peuvent s’exprimer que par un mouvement très spontané. Le mouvement, tout est la ? Mais le contrôle-t-on ?
F.D. Les Lilas - France | Octobre dix (2005)
It is often a delicate and dangerous exercise for the purchaser of a work of art to interpret what the artist wanted to reveal “or not” through a painting. The small format painting “Octobre dix” (October ten) at first glance seems restricted, while for me I feel that it is a calligraphic flight that might have worked in another size and with other contrasts (more violent ones in my opinion). Charlotte’s entire body of work can be summed up in two words: freedom and frustration, two contradictions that can only be expressed through very spontaneous movement. Movement, it’s all there. But can it be controlled?

Film : Garance

Sur ce film, tourné dans mon appartement, j’ai été costumière et accessoiriste. Mes toiles ont servi le film.

Par la suite j’ai participé à d’autres films toujours comme costumière et accessoiriste et parfois aussi maquilleuse et coiffeuse.

I was the costume and prop designer for this film that was shot in my flat. My paintings were also featured in the film.

After, I worked on other films as a costume and prop designer and sometimes as a make-up artist and hairdresser.

 2023 – Interview de Charlotte Londiche par Luisa Prudentino,

Sinologue, Spécialiste du Cinéma Chinois, Chercheuse – Université d’Artois

Réalisation : Justine Demessance

Contact

4 + 4 =